Retour

20 mai 2015

En France, un incendie se déclare environ toutes les 2 minutes.

Détecteurs de fumée

Un détecteur de fumée permet de détecter le déclenchement d'un incendie, et donc d'avertir plus rapidement les occupants d'un logement. C'est pourquoi, à partir du 8 Mars 2015, tous les logements, maisons individuelles comme bâtiments collectifs, devront être équipés d'un DAAF (Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée).

Qui doit l'installer?

L'installation du détecteur est à la charge du propriétaire du logement, qu'il soit occupant ou bailleur. Si le logement est occupé par un locataire, le propriétaire peut lui fournir le détecteur ou lui en rembourser l'achat sur présentation d'une facture. Dans ces deux cas, c'est le locataire qui est chargé de l'installation du détecteur de fumée.


Qui doit l'entretenir ?

L'entretien d'un détecteur de fumée est important pour qu'il continue à fonctionner correctement. Il est nécessaire d'effectuer un nettoyage régulier de l'appareil, de changer la pile lorsqu'elle est déchargée (généralement sur indication d'un signal sonore) ainsi que de remplacer le détecteur si celui-ci ne fonctionne plus.

C'est l'occupant du logement, qu'il soit propriétaire ou locataire, qui se charge de l'entretien, sauf dans les cas suivants :

  • Logement saisonnier
  • Logement meublé
  • Logement de fonction
  • Logement foyer ou à vocation sociale

C'est alors le propriétaire qui est chargé de l'entretien du détecteur.

Quel détecteur choisir ?

Les détecteurs de fumée doivent obligatoirement porter le marquage CE, qui signifie qu'ils sont conformes à la norme Européenne EN 14 604. En plus de cela, préférez les appareils portant le marquage NF, marque de qualité supplémentaire que choisissent certains fabricants.

Le prix d'un détecteur de fumée varie en moyenne entre 15 et 40€ en fonction des caractéristiques de l'appareil, comme par exemple :

  • La durée de vie de la pile (allant de 1 à 10 ans)
  • La présence d'un signal lumineux ou vibrant pour les personnes sourdes ou malentendantes
  • La possibilité d'interconnecter les détecteurs si le logement en a plusieurs

Où installer son détecteur ?

Un détecteur de fumée doit être installé en hauteur, de préférence au plafond puisque la fumée monte. Il est conseillé de l'installer dans le couloir ou le palier menant aux chambres. Attention cependant à ne pas placer votre détecteur de fumée près de la salle de bains ou de la cuisine, car la vapeur d'eau peut déclencher l'alarme de manière intempestive.

Bien qu'un seul détecteur de fumée par logement soit obligatoire, il est conseillé d'en placer un par étage pour les maisons sur plusieurs niveaux.

Qu'en est-il de l'assurance ?

Il est nécessaire de remettre à votre assureur une attestation de détecteur de fumée.

Les assurances ne peuvent pas s'exonérer de leur obligation de prise en charge en cas d'incendie si aucun détecteur de fumée n'était présent dans le logement. Cependant, les assureurs peuvent proposer une diminution de la prime d'assurance à leurs clients ayant équipé leur logement d'un DAAF.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la brochure Détecteurs de fumée mode d'emploi du Ministère du Logement.